Bibliothèque Électronique en Loisir
RECHERCHER

Prendre le temps : comment cent villes ont décidé de ralentir

Thibault, André (2010). Prendre le temps : comment cent villes ont décidé de ralentir. Bulletin de l'Observatoire québécois du loisir, Volume 8 (Numéro 6).

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (191kB)

Résumé

Depuis quelques années, l’Observatoire québécois du loisir constate que la qualité de vie et le mieux vivre constituent un objectif central des villes québécoises, de leurs citoyens et de leurs élus. Si les individus sont incités à adopter de saines habitudes de vie, il en est de même des villes qui doivent agir selon une philosophie et des prescriptions qui facilitent et encouragent la qualité de vie. Dans cette foulée, le présent bulletin rend compte d’une initiative de plus de cent villes à travers le monde qui ont joint le « Réseau international des villes où la vie est facile». Au nom de la qualité de vie de leurs habitants, elles se sont engagées à mettre en oeuvre la chartre du mouvement «Slow city» et ont accepté de se soumettre à une évaluation sur cette base. Devenir une « Slow city » c’est comme obtenir une certification ISO en qualité de vie. Les acteurs du loisir trouveront sans doute dans le mouvement « de la lenteur » et sa charte, un outil de référence, au même titre que les acteurs de la qualité des produits ont trouvé, dans la norme ISO, une référence et un stimulant significatif. Slow city est né d’un mouvement plus global qui fait l’éloge de la lenteur en opposition au «fast food», au « speed dating » et à tout ce qui court. Vivre une vie bien sentie semble plus difficile aujourd'hui qu'il ne l'a été dans le passé. La vie est rapide tout autour de nous - restauration rapide, voitures rapides, conversations rapides, familles au pas de course, vacances mangeuses de kilomètres. Nous pourrions vivre une vie plus « connectée », mais nous allons trop vite, nous sommes « absents », « pas dans nos bottines». Nous ne prenons plus le temps de goûter la nourriture, de jouir des amis, de notre famille ou de flâner, etc. Toute la problématique de la conciliation famille-travail-loisir illustre bien la frustration du temps qu’on n’a pas. Quel défi pour les spécialistes du temps libre! Ce bulletin présente un texte tiré largement du site WWW et du blogue du Slow mouvement1 et d’un entretien avec Carl Honoré, auteur du livre Éloge de la lenteur2 , conférencier au dernier Congrès mondial du loisir, tenu en août dernier en Corée du Sud. Il est illustré de citations d’un article d’André Croissant publié en 2005 sur le site Web de Carfree France.3

Type de document: Article
Mots-clés libres: Qualité de vie
Déposé par: Coordonnateur OQL
Date de dépôt: 06 juin 2012 13:39
Dernière modification: 06 juin 2012 13:39
URI: http://bel.uqtr.ca/id/eprint/1707

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt