Bibliothèque Électronique en Loisir
RECHERCHER

Politique municipale de développement social / Ville de Trois-Rivières - 6 juin 2005

Marchand, Yves et O’Cain, Lynn (2005). Politique municipale de développement social / Ville de Trois-Rivières - 6 juin 2005. [Publication officielle]

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (4MB)

Résumé

Dans le cadre de la réorganisation municipale amorcée en 2000, (La réorganisation municipale, changer les façons de faire pour mieux servir les citoyens, Gouvernement du Québec) les villes de Trois-Rivières, Trois-Rivières-Ouest, Cap-de-la-Madeleine, Saint-Louis-de-France, Sainte-Marthe-du- Cap et Pointe-du-Lac sont devenues, en 2002, une nouvelle entité municipale de 126 000 citoyennes et citoyens. Selon cette réforme de l’organisation territoriale des municipalités, on retrouve une série de compétences, de pouvoirs et d’obligations auxquels les villes doivent répondre : urbanisme, prévention en matière de sécurité incendie, enlèvement des matières résiduelles, développement économique local, communautaire et social, culture, loisirs, parcs et voirie locale. Cette réforme mentionne également que la ville doit élaborer un plan de développement de son territoire en visant des objectifs liés au développement communautaire, économique et social. C’est donc dans ce contexte que la démarche d’élaboration d’une politique municipale de développement social a été initiée par la Ville de Trois-Rivières, en collaboration avec les partenaires en développement social sur le territoire. Un comité consultatif a donc été mis sur pied afin de définir les grandes orientations et le processus de cette démarche. Celle-ci vise à identifier les pratiques et les politiques de développement social existant déjà dans les différents services municipaux. Elle vise aussi à examiner d’autres avenues possibles afin d’améliorer la qualité de vie des citoyens et des citoyennes. La réflexion sur le rôle des villes en développement social n’est pas nouvelle. Toutefois, elle devient de plus en plus présente dans le contexte où nous vivons actuellement au Québec une réforme des organisations locales et régionales. Dans ce contexte, le rôle des villes est en changement. Les responsabilités en développement social qui leur seront attribuées par le gouvernement augmenteront au cours des prochaines années. Elles doivent donc adopter des approches de développement plus intégrées tenant compte de différents champs d’intervention comme l’économie, la culture, l’habitation, le sport, le loisir, l’environnement et la sécurité, et ce, dans une perspective de collaboration avec la population, les citoyennes et les partenaires du milieu. La Ville de Trois-Rivières n’est pas la seule ville concernée par ce contexte de changement de nos structures et de notre société. En effet, les huit autres grandes villes du Québec sont dans un tel processus, soit Montréal, Laval, Longueuil, Gatineau, Québec, Lévis, Saguenay et Sherbrooke. Depuis l’automne 2003, nous partageons et échangeons régulièrement sur nos travaux respectifs afin d’enrichir nos réflexions. Il est important de souligner que le développement social ne rime pas uniquement avec lutte à la pauvreté. La lutte à la pauvreté est un des éléments d’une politique de développement social. Le développement social est, en effet, beaucoup plus large. Il touche tous les aspects liés à la qualité de vie des citoyennes et des citoyens. Il vise à faire des choix de développement aujourd’hui, qui auront un impact positif pour les générations de demain. Notre ville fait déjà beaucoup pour le développement social, mais nous pouvons aller encore plus loin en innovant, en identifiant les problématiques et en développant des pistes de solutions.

Type de document: Publication officielle
Mots-clés libres: Politique municipale de développement social
Déposé par: Coordonnateur OQL
Date de dépôt: 06 juin 2012 13:32
Dernière modification: 06 juin 2012 13:32
URI: http://bel.uqtr.ca/id/eprint/1502

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt