Bibliothèque Électronique en Loisir
RECHERCHER

L’action communautaire: une contribution essentielle à l’exercice de la citoyenneté et au développement social du Québec

Drouin Busque, Ginette (2001). L’action communautaire: une contribution essentielle à l’exercice de la citoyenneté et au développement social du Québec.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (1MB)

Résumé

(...)Doter le Québec d’une politique gouvernementale de reconnaissance et de soutien de l’action communautaire, c’est situer sans équivoque les organismes communautaires au centre du renouvellement des pratiques sociales québécoises ; c’est reconnaître pleinement leur rôle dans le développement social et économique du Québec. L’importance du milieu communautaire a évolué au fil de la laïcisation de la société québécoise, des choix politiques en matière d’éducation, de droits sociaux, de soutien économique aux personnes à faible revenu et de lutte contre l’exclusion. Sa présence sur la scène publique et au c�ur du quotidien de milliers de citoyennes et de citoyens a grandement accru sa notoriété et son pouvoir d’influence. Près de 5000 organismes communautaires entretiennent aujourd’hui une diversité de liens avec le gouvernement du Québec. De nombreuses instances de décision bénéficient maintenant de l’expertise et de la vision du milieu communautaire face aux exigences en matière de justice sociale, de solidarité, de pleine participation et surtout de qualité de vie et de bien-être collectif. Cette capacité d’influencer, le milieu communautaire a choisi aussi de la traduire dans ses interventions originales auprès de la population en empruntant des approches et des objectifs qui lui sont propres. Par cette politique, le gouvernement du Québec répond à deux exigences essentielles : respecter l’autonomie des organismes communautaires dans les différents rôles sociaux qu’ils assument et soutenir adéquatement l’exercice de la citoyenneté. Fruit de l’expérience, d’une profonde réflexion et d’échanges constructifs avec les organismes communautaires, cette politique dégage les principes devant guider les efforts du gouvernement pour aider le milieu communautaire à consolider son action et son rayonnement. Elle implique une révision des pratiques gouvernementales en matière de financement, notamment pour établir les bases de cohérence, de rigueur, de transparence et de confiance de nature à maintenir des liens libres et volontaires, sains et productifs entre l’État et le milieu communautaire tout en soutenant la mission globale des organismes communautaires. Les engagements pris par le gouvernement dans cette politique ne sauraient avoir de sens que dans la mesure où ils reflètent les valeurs qui animent les milliers de citoyennes et de citoyens qui s’impliquent bénévolement et militent dans les organismes communautaires. Je pense particulièrement aux quelques milliers d’intervenants, des femmes en grande majorité, dont l’engagement et le dévouement vont incontestablement bien au-delà d’un simple travail.(...)

Type de document: Article
Informations complémentaires: Collaborateurs : COORDINATION: Daniel Jean; COLLABORATION AUX TRAVAUX: Hélène Boivin, Martine Pichette, Patrick Brunelle.
Mots-clés libres: Action communautaire
Déposé par: Coordonnateur OQL
Date de dépôt: 06 juin 2012 11:46
Dernière modification: 06 juin 2012 11:46
URI: http://bel.uqtr.ca/id/eprint/1261

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt