Bibliothèque Électronique en Loisir
RECHERCHER

POLITIQUE MUSÉALE. Vivre autrement... la ligne du temps

Ministère de la Culture et des Communications (2000). POLITIQUE MUSÉALE. Vivre autrement... la ligne du temps. [Publication officielle]

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (346kB)

Résumé

(...) La politique mise de l’avant vise à faire converger les énergies de tous les acteurs sur des cibles identifiées de façon consensuelle, à savoir le développement culturel des citoyens, la conservation et la mise en valeur des collections, la stabilisation des ressources professionnelles, le réseautage des institutions, l’implication des communautés locales et l’inscription dans des circuits internationaux. Ces buts pourront être atteints par étape grâce à une série de mesures qui ont été retenues à cause de leur effet structurant et durable. Certaines sont directement dépendantes des ressources financières qui seront disponibles, d’autres sont davantage systémiques. L’approche proposée par la politique met l’accent sur la programmation muséale qui a pour cible le public, que celui-ci soit citoyen, écolier, touriste, enseignant ou chercheur. On pose ici comme postulat que la capacité des institutions muséales à participer à l’actualité culturelle, sociale et économique de leur milieu représente un point d’appui essentiel, voire le sens, de leurs activités fondamentales de conservation, de recherche, d’interprétation, d’animation et de diffusion. Le musée a ceci de particulier qu’il propose une vision de la ligne du temps, une invitation à voir la suite du monde d’une certaine manière, une interprétation ouverte du sens des choses. À cet égard, l’institution muséale crée. (...)Les évaluations les plus récentes réalisées auprès des musées déjà soutenus financièrement démontrent que l’excellence n’est pas incompatible avec une approche démocratique. Les équipes professionnelles qui animent les institutions muséales visent des standards élevés de qualité en matière de conservation, d’exposition et d’animation. Pendant les vingt dernières années, les orientations gouvernementales et le soutien accordé visaient justement la professionnalisation du milieu. Aujourd’hui, un sceau de qualité peut être attribué à bon nombre de nos institutions. La reconnaissance officielle de celles-ci représentera certainement une mesure dont l’impact sera déterminant pour leur visibilité à l’échelle régionale et nationale, voire internationale, ainsi que pour attirer de multiples autres sources de financement. Cette importante mesure, appuyée sur des évaluations équitables, facilitera également le déploiement d’un réseau articulé sur des bases à la fois thématiques et territoriales, et contribuera à l’insertion des institutions muséales parmi les principaux instruments de mise en �uvre d’autres politiques que ce soit en matière de patrimoine, de culture scientifique et technique, d’éducation et de tourisme. Enfin, la politique muséale ici proposée veut mettre l’accent sur les implications réciproques des institutions et de leur communauté respective. (...)la politique invite particulièrement les instances municipales à considérer l’institution muséale comme un lieu dynamique de la vie culturelle sur leur territoire, à offrir leur partenariat et leur soutien, et à inscrire l’action muséale dans leur politique ou leurs orientations culturelles. (...)La réflexion stratégique et l’organisation efficace des ressources, en agissant au bon moment et sur les bonnes cibles, permettent de faire beaucoup plus avec les mêmes moyens. Les institutions muséales québécoises possèdent maintenant les instruments de leur autonomie. Il leur revient de décider de leurs priorités et d’établir leur plan d’action. Bref, cette politique prend acte du changement survenu dans l’univers des institutions muséales. Résolument tournée vers l’action, elle implique une reconnaissance de ces changements et une mobilisation des énergies autour d’enjeux qui porteront la muséologie québécoise à de nouveaux niveaux d’excellence.

Type de document: Publication officielle
Mots-clés libres: Politique muséale
Déposé par: Coordonnateur OQL
Date de dépôt: 06 juin 2012 11:46
Dernière modification: 06 juin 2012 11:46
URI: http://bel.uqtr.ca/id/eprint/1252

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt