Bibliothèque Électronique en Loisir
RECHERCHER

Avis présenté au ministre des Relations avec les citoyens et de l’Immigration. POUR UNE FONCTION PUBLIQUE À L'IMAGE DE LA DIVERSITÉ QUÉBÉCOISE / Conseil des relations interculturelles - Novembre 2001

Frenette, Lyse (2001). Avis présenté au ministre des Relations avec les citoyens et de l’Immigration. POUR UNE FONCTION PUBLIQUE À L'IMAGE DE LA DIVERSITÉ QUÉBÉCOISE / Conseil des relations interculturelles - Novembre 2001. [Mémoire - Avis]

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (1MB)

Résumé

(...)nous avons divisé cet avis en quatre parties complémentaires. Dans la première, on fait état des dix ans d’existence du Programme d’accès à l’égalité pour les communautés culturelles dans la fonction publique québécoise. On y trouve un bref rappel de l’historique du dossier et les grandes lignes du programme 1990-1994. Chiffres à l'appui, on démontre ensuite le peu de progrès de la part des personnes issues des communautés culturelles dans les effectifs de la fonction publique pendant la décennie 1990, malgré le programme annoncé. Dans le deuxième chapitre, les raisons derrière cette stagnation sont passées en revue. Ces motifs sont connus en grande partie, mais il nous a semblé pertinent de faire ici un rappel des bilans réalisés par l’Association des fonctionnaires issus des communautés culturelles en 1995, la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse en 1998, le Conseil des relations interculturelles en 1999 et le Secrétariat du Conseil du trésor en 2000. De l'ensemble de ces bilans se dégage sans équivoque que la discrimination systémique dans la fonction publique québécoise à l'égard des membres des communautés culturelles est loin de se résorber et que contrairement aux intentions annoncées, il y a eu malheureusement dans les faits très peu d’actions. La troisième section porte un regard sur les mesures administratives qui se sont ajoutées dernièrement dans le but de parvenir à diversifier la fonction publique. Le constat du Conseil est à l’effet que ces mesures représentent plutôt un recul pour les clientèles visées par le PAÉ 1990-1994, d’où la nécessité de le réactiver et de prendre les moyens pour le rendre efficace. Dans la dernière partie, le Conseil propose une approche globale, continue et intégrée de gestion dans l'ensemble de l'administration publique. Il précise les conditions qui devraient y être associées afin de favoriser une progression consistante des membres de groupes minoritaires dans l’appareil d’État. L’atteinte d’un tel objectif rejoindrait par ailleurs d’autres buts également poursuivis comme le rajeunissement et à la modernisation de la fonction publique québécoise. Le Conseil est convaincu que seule une telle approche, combinée avec un ensemble de mesures visant à valoriser la fonction publique et à présenter l’État québécois comme un employeur compétitif, moderne et à l’image de sa population, pourront régler le problème de l’attraction pour les minorités et se traduire en bout de ligne par une véritable équité en emploi dans la fonction publique. Tel est le sens des recommandations qui sont présentées en conclusion de cet avis.

Type de document: Mémoire - Avis
Informations complémentaires: Collaborateurs : Comité de travail : Arlindo Vieira, président; Abebech Assefa; Rivka Augenfeld; Augustin Raharolahy; Lyse Frenette; Claude Thibault.
Mots-clés libres: Programme d’accès à l’égalité pour les communautés culturelles dans la fonction publique québécoise Membres de groupes minoritaires dans l’appareil de l'État, (...)
Déposé par: Coordonnateur OQL
Date de dépôt: 05 juin 2012 18:48
Dernière modification: 05 juin 2012 21:30
URI: http://bel.uqtr.ca/id/eprint/110

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt